La Fabrique par

DANIEL PENNAC

Parler d'Eve Bonfanti et Yves Hunstad, c'est, pour moi, raconter l'histoire d'un émerveillement qui n'en finit pas. 

Je les ai vus pour la première fois en septembre 2005 à Paris, au théâtre du Rond Point où je disais un monologue tiré d'un de mes propres textes. Je jouais en soirée, les jeudi, vendredi, samedi à 18h30, au moment précis où une certaine Ève Bonfanti et un certain Yves Hunstad proposaient, dans la salle voisine, un spectacle intitulé Au bord de l'eau

Ignorant à peu près tout de la gente et de la culture théâtrales contemporaines, je ne les connaissais pas. 

 

Dans ce domaine, je suis un piètre dilettante que mes amis (Jean Guerrin, François Morel et Jean Michel Ribes entre autres)

tentent vainement d'éduquer. Ce fut dans cette perspective pédagogique que, ce mardi là, Jean Guerrin, le fondateur du 

Théâtre Ecole de Montreuil, m'invita à aller voir Au bord de l'eau.

Eve et Yves donnaient leur pièce dans la salle Tardieu, un beau plateau sur lequel deux ou trois cents sièges plongent en 

gradins. Lorsque Jean et moi y entrâmes, ils étaient déjà sur scène, salle et plateau allumés, accroupis derrière une table basse où ils s'acharnaient à mettre en ordre deux manuscrits dont un vent violent avait apparemment mélangé les pages. Chacun fouillait nerveusement dans la liasse informe qui était devant lui, trouvait une feuille qu'il montrait à l'autre, lequel l'acceptait ou la rejetait, proposant de son côté une feuille qui semblait n'avoir rien à faire dans son propre tas. Tout cela dans une certaine nervosité et sans se préoccuper du public qui remplissait maintenant la salle. Et le public– comme tout public parisien qui se respecte – commençait à râler. Moi-même murmurai à l'oreille de Jean :

- Une lecture entre spécialistes, Jean, je te remercie ! 

Et certainement pas la plus drôle des lectures, si j'en jugeais par la dégaine des deux lecteurs : un grand type aux allures de 

savant effaré et une brunette irritée par son partenaire, tous deux empêtrés dans une vaine tentative de classement qui les 

rendait de plus ne plus nerveux. "Comme s'ils n'avaient pas pu faire ça avant", fit observer ma voisine, avec ce ton aigre des 

nantis que l'imprévu indispose. Mais l'œil de mon ami Jean était aiguisé : 

- Une lecture, peut-être, murmura-t-il, mais ces deux-là vont nous emmener très, très, très, loin... " 

Extrait.  Daniel Pennac

Écrivain