Ève Bonfanti

 ÈVE BONFANTI  ou l’art d'expérimenter simultanément le jeu, la mise en scène et l'écriture.

C'est dès l'âge de dix ans qu'elle se passionne pour le théâtre et joue dans des compagnies confirmées. Enfant parmi les adultes, c'est donc sur les planches qu'elle fera son "école" du théâtre. Très vite, elle élargit son intérêt pour la scène à celui de l’écriture et de la mise en scène. Ainsi, elle adapte en français et signe la pièce italienne de l'auteur et poétesse italienne Dacia Maraini, Dialogue d’une prostituée avec son client, et celle du dramaturge allemand F.X. Kroetz, Concert à la Carte.

 

L'écriture et la mise-en-scène théâtrale l'amène aussi à celle du cinéma et c'est en 1984 qu'elle signe son premier long-métrage, Madame P, qui obtient le " Prix du Scénario " du Ministère de la Culture de la Communauté Française de Belgique et qui fût primé dans plusieurs festivals internationaux :

" Prix Dukatenfilm " au Festival International de Mannheim en Allemagne (1984), " Prix de la Presse pour le Meilleur Film ", " Prix du Jury pour le Meilleur Film Étranger " et enfin le " Prix du Public pour le Meilleur Film Étranger " au Festival International des Jeunes Réalisateurs de Belfort en France (1985).

 

Au théâtre, elle conçoit des spectacles à partir d’improvisations, où s'entremêlent écriture, jeu et mise en scène.

C'est lors de sa première collaboration avec Yves Hunstad qu'elle crée La Tragédie Comique en 1988. Énorme succès, après plus de 800 représentations à travers le monde, le spectacle est toujours en tournée actuellement et aura marqué le début de leur compagnie : La Fabrique Imaginaire. 

Parallèlement aux créations de La Fabrique Imaginaire, elle met en scène Au Café du Port, un spectacle musical en collaboration avec des danseurs de tango et Bruxelles-Aires Tango Orchestra et sera récompensée du premier prix " Plume d'Ancre " et du troisième prix " Jadis et Demain " en 2013 pour sa nouvelle Astre bleu.