L'HEURE ET

LA SECONDE

L'HEURE ET

LA SECONDE /

Presse

LE VIF L'EXPRESS / Belgique

Ce voyage est un vrai moment de théâtre qui donne l’impression de s enfanter devant nous sur un plateau vide ou presque. Le reste est affaire d’imagination et elle est grandiose chez nos artistes,  nourrie de science et de conscience.

LA LIBRE BELGIQUE / Belgique

Voyage cosmique : un spectacle d'Ève Bonfanti et Yves Hunstad, c'est toujours un voyage fabuleux, singulier et surprenant.

Avec La Tragédie Comique, Du vent ... des fantômes, Au bord de l'eau, et Voyage, ils élargissent les horizons, dépassent les limites du réalisme, ouvrent de nouvelles voies en invitant le spectateur à un voyage cosmique vers l'inconnu. Ode à l'imaginaire, à l'art et à la fiction, leurs spectacles enchanteurs ne s'embarrassent pas du concret. 

 

 

L'ÉCHO / Belgique

Pour être exact, ils ne travaillent pas, ils œuvrent. Avant tout, ce que la Fabrique Imaginaire (leur compagnie) cherche, c'est la relation avec le public. Ils ne jouent pas pour un public, mais avec le public. De quoi ça parle ? Ce que fait La Fabrique Imaginaire, c'est de la poésie. C'est indescriptible. Dans L'Heure et la seconde, la compagnie propose d'embarquer comme des astronautes pour explorer nos cerveaux en compagnie d'un poète. 

RUE DE THEATRE / Belgique

S'il s'agissait d'un voyage dans notre cerveau, rendu attentif aux toutes petites choses - la bousculade d'atomes de lait par la chute du morceau de sucre dans la tasse de café - comme aux plus grandes : rien moins que le vertige de l'univers qui nous entoure ! Microcosme et macrocosme se confondent, des milliards de neurones avec autant, probablement, d'étoiles, de planètes inconnues.