DIGRESSIONS

ET AUTRES DÉTOURS AVANT DE JOUER

DIGRESSIONS ET AUTRES DETOURS AVANT DE JOUER / LE PLAISIR DU DÉSORDRE

 

Digressions et autres détours avant de jouer est une fiction de Eve Bonfanti et Yves Hunstad et Le Plaisir du désordre, un film documentaire de Christian Rouaud. Ce projet cinéma et théâtre propose un événement particulier en deux volets, que vous pouvez présenter de façon conjuguée ou autonome, à un public toujours friand d’en apprendre sur les rouages de la création.

Le plaisir du désordre raconte de manière drôle et émouvante les trois premières années de recherche du dernier spectacle de la Fabrique Imaginaire L'Heure et la seconde. Avec Digressions et autres détours avant de jouer, les spectateurs retrouvent, en chair et en os, les deux protagonistes du film, qui poursuivent l’épopée aventureuse de cette création, sous forme d’exposé théâtral et imaginaire.

En voici le résumé :

Depuis quelques années, une actrice et un acteur travaillent à la création d’un spectacle dont ils ont déjà présenté de multiples versions mais aucune d’elles ne leur a donné la conviction qu’ils avaient trouvé ce qu’ils cherchaient.

Or, dans quelques jours à peine, ils se sont engagés à donner la version définitive de leur spectacle en ouverture d’un important festival de théâtre contemporain, à l’étranger. L’enjeu est de taille et le temps passe trop vite… Vont ils y arriver… ?

Ce soir, devant un public qu’ils considèrent comme étant leurs complices artistiques, ils font imaginer aux spectateurs ce qu’ils ont prévu de jouer au Festival, tout en exprimant leurs doutes et leurs espoirs sur l’écriture, le théâtre, le temps. C’est ainsi qu’ils nous entrainent dans l’espace imprévisible de la création.

 

L'histoire fantastique d'une création/ 

En 2012, la Fabrique Imaginaire  et le réalisateur Christian Rouaud (Tous au Larzac,  César du meilleur documentaire 2012) se lancent ensemble dans un projet commun : la création d’un spectacle et la réalisation d’un documentaire sur ce travail dont la durée, des prémisses à l’aboutissement, est estimée à trois ans.

En 2015, les répétitions du spectacle comme le tournage sont donc censés être finis : les tournées peuvent commencer pour l’un, le montage pour l’autre.Mais pour les deux auteurs-acteurs-concepteurs de la Fabrique Imaginaire, la recherche ne s’arrête pas là.Depuis 2015, alors qu’ils jouent « L’Heure et la Seconde » dans différents théâtres, ils continuent encore et encore à couper des scènes, ajouter des répliques, modifier, transformer ce spectacle dont ils ne peuvent empêcher qu’il leur échappe, quoiqu’ils fassent.Entretemps, le cinéaste Christian Rouaud, lui, a terminé le montage de son film qui commence une carrière en festivals, tandis que le distributeur « Jour 2 fête » prépare la sortie en salles.

Aujourd’hui, cet événement cinéma et théâtre raconte, dans la tradition de leur recherche entreprise sur le sens du théâtre et les mécanismes de la création, l’aventure artistique de la Fabrique Imaginaire.  

 

Capture d’écran 2019-10-16 à 16.32.36.pn

Conception: Ève Bonfanti et Yves Hunstad

Avec: Ève Bonfanti et Yves Hunstad

Lumières et son: Léonard Clarys

Assistante: Monique Cappeau

Production: La Fabrique Imaginaire

Texte, conception et réalisation : Ève Bonfanti et Yves Hunstad

Avec : Ève Bonfanti et Yves Hunstad

Production : La Fabrique Imaginaire

Durée du spectacle : 1h00